Quels sont les facteurs de stress de l’écrivain du web ? La profession peut être soumise à différentes sources de stress, comme une mauvaise organisation ou des périodes creuses. Découvrons les 6 sources de stress du rédacteur web et comment apprendre à les surmonter, pour vivre pleinement ce beau métier.

1. Vivre ses premiers pas dans la rédaction web

Lorsque vous obtenez votre statut d’auto-entrepreneur, vous êtes en joie et avez les meilleures motivations du monde. Être motivé c’est très bien, mais cela ne fait pas tout !

Se lancer à son compte comporte de nombreux avantages, mais peut être aussi une véritable source de stress pour vous, rédacteur web. En effet, entre trouver vos premiers clients, découvrir votre premier briefing (pas forcément clair) ou encore fixer vos tarifs, il y a de quoi avoir une grosse migraine. Non ?

Alors, comment gérer cette période de stress ? Vous commencez le métier et en tant que rédacteur web junior, vous allez apprendre au fur et à mesure. Durant votre parcours, vous allez vivre des expériences qui vont vous permettre d’avancer et d’approfondir vos compétences.

Vous n’êtes vraiment pas sûr d’y arriver seul ? Dans ce cas, faites une formation si vous avez besoin d’être accompagné dans vos débuts. Avancez à votre rythme et n’hésitez pas à prendre contact avec d’autres rédacteurs web freelance, qui pourront vous donner quelques conseils.

Stress du rédacteur web

2. Ne pas vivre de son activité de freelance

Devenir son propre patron n’est pas de tout repos et l’anxiété peut très vite pointer le bout de son nez. Avoir peur de ne pas réussir à vivre de son activité est une émotion tout à fait normale.

Évidemment, cela est une grande source de stress. Lorsque l’on pense aux factures, à subvenir à ses besoins (voir ceux de sa famille), on peut très vite devenir impatient de toucher son premier salaire.

La peur de manquer d’argent

Le métier de rédacteur est enrichissant et le statut de freelance permet une grande liberté. Toutefois, il faut d’abord assurer ses arrières financiers pour se sentir totalement libre.

Avant d’en arriver là, vous allez passer par des périodes de stress, surtout lors des périodes creuses de votre activité. Personne n’est à l’abri, c’est pourquoi il est essentiel de mettre de l’argent de côté.

Pour surmonter cette période d’accalmie sans sombrer dans la dépression, vous devez rester positif, patient et motivé. Continuez de prospecter de nouveaux clients (dans votre ville ou sur internet), relancez d’anciens prospects, etc.

Doutes et manque de confiance en soi

Le fait de ne pas trouver de clients ou avoir des devis qui restent sans réponse, peut devenir difficile à vivre émotionnellement. De plus, vous pouvez commencer à douter, à perdre confiance en vous et en votre travail.

Le plus dur est de ne pas vous laisser abattre (oui, c’est plus facile à dire qu’à faire). Si vous avez la chance d’être épaulé par votre moitié ou vos proches, profitez-en et échangez avec eux. Libérez votre mental pour traverser ces moments délicats.

Vous êtes seul ? Cherchez du réconfort auprès d’autres freelances qui ont vécu la même situation que vous. Pour réduire votre stress, aérez-vous l’esprit en pratiquant du yoga ou de la méditation, par exemple. Pour votre santé, ne restez pas dans un état de stress intense, cela peut vous mener vers un burn-out.

Stress du rédacteur web : homme stressé devant un tableau noir

Quoi qu’il arrive, crois en la vie, crois en demain, crois en ce que tu fais, mais surtout, crois en toi.

Still Kill

3. Avoir des difficultés à trouver des clients

Prospection, voilà un petit mot qui peut paraître effrayant. Pas de panique ! Tous les freelances sont passés par cette étape et vous aurez d’autres occasions de prospecter pendant votre carrière.

Cela fait peur, mais il s’agit d’un palier essentiel. Sans client, vous n’avez pas de travail et sans activité, vous ne gagnez pas d’argent. Cependant, vous ne devez pas brader vos tarifs pour autant.

Restez vous-même et mettez vos compétences en avant. Écrire pour le web est votre vocation ? Alors, croyez en vous et jetez-vous dans le bassin de la prospection. Ne vous arrêtez pas sur des défaites et continuez votre recherche.

Avec de la patience et de la persévérance, vous réussirez à trouver des clients. Aussi, n’hésitez pas à vous remettre en question. Votre façon de prospecter n’est peut-être pas la bonne.

4. Créer des devis qui n’aboutissent pas

Un client est intéressé par votre travail et il veut un devis pour connaître vos tarifs. Ô joie ! Vous vous empressez de le rédiger en indiquant la prestation souhaitée (articles de blog, fiches produits, etc.), le nombre de mots, les conditions de paiement, sans oublier le prix total et le délai de livraison.

Une fois le devis envoyé, vous prenez votre mal en patience. Vous voyez les jours sur votre calendrier défilés sans aucune réponse du prospect. Silence radio, malgré vos relances.

Que le devis convient ou non, que vous ayez une réponse ou non, n’attendez pas sagement que les choses passent. Remettez-vous rapidement en selle et prospectez à nouveau. Vos efforts finiront par payer et vos compétences par être reconnues.

5. Faire face aux méchants clients

« Vos tarifs sont trop élevés. Je trouverai moins cher ailleurs. » « Je vous paie bientôt, ne vous inquiétez pas. » « Même ma fille de 10 ans écrirait du contenu mieux que vous. » Cela vous rappelle quelque chose ? Autant vous dire qu’il n’est pas simple de rester stoïque face à ça.

Décidément ! Ce statut d’auto-entrepreneur vous donne du fil à retordre, non ? Après tous les déboires précédents, il faut maintenant faire face à de vilains clients. Ouch !

Homme qui tient un smiley triste

Ceux que l’on surnomme les « mauvais payeurs »

Les retards de paiement font partie des facteurs de stress du rédacteur web, mais aussi des freelances en général. Il est essentiel de créer un climat de confiance avec ses clients. Cependant, il est tout aussi important de sécuriser son entreprise. Lorsque vous avez affaire à un client « mauvais payeur », vous devez rester respectueux et professionnel.

Vous ne voulez plus revivre cette situation ? Pour une gestion plus sereine, voici la démarche à suivre :

  • Vous devez être clair sur vos tarifs de rédaction web.
  • Demandez un acompte. Les modalités doivent apparaître sur votre devis.
  • Inscrivez bien les mentions légales et obligatoires sur votre devis et votre facture.
  • Mettez en place des conditions générales de ventes (CGV).
  • Pensez à noter les intérêts de retard, les pénalités et les indemnités sur votre facture, devis ou CGV.
  • Faites signer un contrat à votre client.
  • Procédez à des rappels et des relances sans rien lâcher.

Ceux qui remettent en cause nos compétences

Avez-vous déjà eu affaire à un client mécontent ? De mauvaise foi ? Chaque rédacteur web est unique, c’est pourquoi votre plume ne peut pas convenir à tout le monde.

Il est important de maintenir une bonne relation et une bonne communication avec ses clients. Seulement parfois, cela s’avère plus compliqué avec certains.

Vous avez eu un retour explosif de votre client ? Il a critiqué votre travail, vos compétences professionnelles ? Évidemment, il a le droit de ne pas apprécier votre contenu. Néanmoins, il faut savoir mettre les formes et ne pas remettre en cause la qualité de vos services.

Même si cela n’est pas simple, ne le prenez pas pour vous personnellement. Donnez toujours le meilleur de vous-même en rédigeant du contenu rédactionnel de qualité. Apprenez de cette expérience et la prochaine fois, évitez les clients toxiques.

6. Être en retard sur son planning

La gestion d’une entreprise n’est pas toujours simple et peut être stressante si vous êtes mal organisé. En tant que freelance, vous devez être polyvalent, car vous avez plusieurs rôles à jouer dans votre entreprise : comptable, secrétaire, rédacteur, etc.

Pas facile d’affronter votre client pour un retard de texte, à cause de votre mauvaise organisation. Comment faire pour mieux gérer son temps de travail ? Il existe de bons outils de gestion comme Trello ou Notion, qui sont gratuits et accessibles en ligne.

Aussi, vous pouvez anticiper vos contenus grâce à un planning éditorial. Cela vous permettra d’être plus efficaces. Vous pouvez également choisir une méthode traditionnelle et tenir à jour votre agenda papier.

Grenouille qui se relaxe à côté du mot relax

La vie de rédacteur web n’est pas de tout repos. C’est pourquoi il est nécessaire de prendre soin de vous et d’éviter au maximum les sources de stress.

Mes conseils ? Croyez en vous, restez professionnel en toutes circonstances et n’hésitez pas à demander de l’aide si vous en ressentez le besoin. Préservez le plus possible votre qualité de vie professionnelle pour être plus épanouie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer